• Conseils

  • Salut tout le monde, comme ça fait longtemps que je n'en ai pas donné, voici un conseil pour les personnages principaux! Je vais vous donner des conseils pour les créer. :) Je tiens à dire que je ne fais pas cela car je suis sûre de moi, mais plutôt en pensant à tous les livres que j'ai lu et tous les personnages que j'ai rencontré. Ainsi qu'à mes cours de français! XD

     

    Général

    A quoi sert un personnage? Souvent, il sert à faire avancer le lecteur vers une certaine pensée, à s'ouvrir sur le monde, à découvrir une autre vision des choses. Evidemment, sa fonction première, bien souvent, est de se détendre. Mais ne croyez pas qu'il ne sert à rien! En effet, pour qu'un lecteur soit amené à penser comme cela, il faut que le personnage ressemble au lecteur.

    Mais il y a beaucoup de personnes différentes! C'est pour cela que vous devez cibler une certaine catégorie de lecteurs. Votre livre ne plaira pas à tout le monde. C'est évident. Alors à qui doit-il plaire? Aux femmes, aux hommes? Aux jeunes, aux adultes? Aux personnes naïves, aux personnes courageuses? A vous de vous demander tout cela. Par exemple, pour mon livre Vie de Lycéenne, il s'adresse surtout aux adolescentes, entre 15 et 18 ans (très ciblé, en effet).

     

    Physiquement

    Avec description: Maintenant que vous avez ciblé, vous pouvez choisir le physique de votre personnage. Homme ou femme dépend de vos futurs lecteurs. Est-il beau, banal ou moche? Cela dépend encore! Néanmoins, il y a des critères assez communs: en général, on choisit un personnage de base banal qui devient spécial dans le temps, car votre lecteur se pense banal et peut changer les choses. Les personnes sont généralement brunes, aux yeux marrons (la couleur de peau important peu, quoique un personnage de peau noire est assez rare, vous risquez d'être original en choisissant cela).

    Sans description: Enfin, certains auteurs choisissent de ne pas faire de descriptions physiques (je pense à Black Bird, ou à Red Queen qui en ont très peu, voir aucune). Ceci permet que tout le monde s'identifie. Mais attention: à vouloir plaire à tout le monde, on se risque à plaire à personne. Cette méthode est à manier avec précaution. Je conseille beaucoup d'actions pour des livres avec peu de descriptions, sinon on sent qu'il manque quelque chose.

     

    Mentalement

    Être banal: C'est ce qui est le plus important. Votre personnage doit vraiment refléter une pensée commune ou un acte commun. Je pense notamment à Hunger Games. Pourquoi ce livre a-t-il tant plu? Parce que, même si l'héroïne est prise comme un modèle, au fond d'elle, elle ne se sent pas comme ça. Elle n'est pas prête à affronter ce monde, à être le Gaie Moqueur. Bref, c'est pareil dans votre livre. Si vous devez amener le lecteur à penser qu'il peut être courageux, c'est qu'à la base, il n'y est pas, mais qu'il supporte des valeurs communes (ici la famille). 

    Votre personnage doit évoluer dans le temps, il ne doit pas se démarquer dès le début. Comme dans Percy Jackson (je prends des livres assez connus pour que vous puissiez bien visualiser ^_^). Le gars est un demi-dieu, le lecteur risque de ne plus accroché. 1: ca n'existe pas, et 2: il doit avoir des pouvoirs que je ne suis pas capable d'avoir. Et pourtant, ce gars est complètement perdu face à ça. C'est comme si c'était des métaphores de la réalité. Comme le héros à douze ans dans le livre, j'imagine que ça représente le début de l'adolescence. Et grâce à son air un peu gauche, il arrive à capter le lecteur. Bref, il est banal, avec pas mal de défauts et s'en sort bien.

    Défauts: Ce qui m'amène aux défauts: ils sont très importants. Il ne faut pas trop en avoir (sauf si c'est un roman spécial, un peu dépressif XD) mais sinon il en faut. Nous en avons, eux aussi. Les plus courants: la maladresse, le travail scolaire (moyen, voir médiocre), la timidité, le manque de courage, ne pas être honnête.

     

    Et voilà, cet article est terminé. Il était très long, mais j'espère, comme d'habitude, qu'il vous a aidé! A bientôt. :D


    2 commentaires
  • Bonjour tout le monde. ^_^ Aujourd'hui je vous livre un petit conseil que j'ai trouvé sur Internet. Comme beaucoup de monde écrivant, je suppose que vous vous demandez combien de pages fera votre manuscrit, une fois édité en livre.

    Je me demandais la même chose et je suis tombée sur un forum où un employé d'une maison d'édition répondait. Il disait (ici) que 250 pages correspondait entre 250 000 et 350 000 caractères. Je prends donc personnellement la moyenne des deux qui est 300 000. Pour les nuls (les) en mathématiques, on fait un produit en croix:

    250 pages <-> 300 000 caractères

     x pages (que vous cherchez) <-> le nombre de caractère que vous avez

    Vous multipliez donc le nombre de caractère que vous avez par 250, puis vous divisez le résultat trouvé par 300 000 et vous avez votre nombre de pages. Je précise bien que ce n'est qu'une moyenne. ^_^" Voici un site qui vous permettra de trouver le nombre de caractère que vous avez. Lien

     

    Sinon, autre part ils disent ceci:

    -300 pages c'est environ 66 000 mots

    -250 pages c'est environ 55 000 mots

    -200 pages c'est environ 44 000 mots

    Ici, c'est pour des romans avec 22 lignes par page et 10 mots par ligne. Personnellement, je ne suis pas convaincue par cette méthode, par ce qu'un mot peut-être petit et il peu y en avoir peu mais cela fera toujours plus qu'une personne écrivant avec des mots longs. Lien

     

    Enfin, pour finir je vous ai fait une petit moyenne sur plusieurs maisons d'édition (que je possède). J'ai pris environ trois livres à chaque fois, puis j'ai fait la moyenne. Voici ce que j'ai obtenu.  ^_^

    Je vous explique comment lire mon tableau. Le nombre en bas est le plus petit nombre que j'ai relevé, celui du milieu est la moyenne, et celui du haut est le nombre le plus grand que j'ai relevé. Pour l'avoir en plus grand, cliquez dessus!

    Conseils: le nombre de pages

    Je vous rappelle juste que je lis des romans pour ado, assez gros quand même (enfin pas des 100 pages), qu'il n'y a pas forcément l'édition que vous cherchez puisque je n'avais pas assez (ou pas du tout) d'exemplaires, et que ceci n'est qu'une moyenne de trois livres dans le même style. Donc ceci n'est pas vraiment représentatif, mais je vous donne un ordre de grandeurs pour ces éditions.

    Donc comme vous pouvez le voir, c'est vraiment très aléatoire. En fonction de la maison que vous visez, vous savez le nombre de mots par romans que vous devez faire. Après, je pense qu'ils peuvent toujours s'arranger si vous écrivez trop ou pas assez!

     

    Et voilà! J'espère que ce conseil vous a été utile. Moi, en tout cas, je vais l'utiliser. ;) Je vous publie bientôt une suite. A bientôt!


    2 commentaires
  • Coucou tout le monde, j'espère que ça va. ^_^ Aujourd'hui nouveau conseil sur les documents Word.

    Bon, je suppose que si vous écrivez, c'est sur l'ordinateur (sauf si vous êtes comme Amélie Nothomb, que j'admire). Donc vous utilisez Word. Sinon, mon conseil est applicable sur une feuille simple. Ou tout autre moyen d'écrire. ^_^

    En faites, je vous conseille de prendre donc un document Word, et d'y écrire tout et n'importe quoi. Tout ce qui peut vous aider:

         -Une liste des prénoms et leurs significations,

         -Une liste de noms de famille,

         -Une liste de mots que vous aimez bien (très important si le récit se passe à un autre siècle!),

          -Une liste d'idées d'histoire,

           -Une liste de caractère de personnages (pour que ce soit plus varié, plus original),

           -Etc.

    Et voilà mon conseil du jour! ^_^ J'espère qu'il vous aidera.  


    3 commentaires
  • Coucou, j'espère que vous allez bien. ^_^ Aujourd'hui, je vous donne un nouveau conseil. Si vous lisez (ce qui est fort probable), vous avez du remarquer que, parfois au début, l'auteur utilise une page complète pour mettre un citation qui collera parfaitement à l'histoire. Donc, voici une petite liste de citations pour vous! ;)

     

    "N'oubliez jamais: les forts sont légion mais les sages sont rares. "
    Joe Abercrombie.
     
    "C'est l'âme qui fait tout ici-bas ; le reste n'est qu'illusion."
    Georges Meredith
     
     
    "L'âme, comme la mer, a ses remous."
    Louis-Philippe Roubidoux
     
    "Les écrivains sont des gens étranges qui font leur deuil des choses qu'ils n'ont pas encore perdues."
    Francis Dannemark
     
    "Plaisir engendre deuil."
    Charles Cahier
     
    "L'érotisme, ce triomphe du rêve sur la nature, est le haut refuge de l'esprit de poésie, parce qu'il nie l'impossible."
    Emmanuelle Arsan
     
    "La guerre est un acte de violence destiné à contraindre l'adversaire à exécuter notre volonté."
    Carl Philipp Gottlieb von Clausewitz
     
    "L'amour est comme la fortune, il n'aime pas que l'on coure après lui. Il visite de préférence ceux qui dorment au bord des puits, et souvent les baisers des reines et des dieux descendent sur des yeux fermés."
    Théophile Gautier
     
    "L'amour est comme la fortune, il n'aime pas que l'on coure après lui. Il visite de préférence ceux qui dorment au bord des puits, et souvent les baisers des reines et des dieux descendent sur des yeux fermés."
    Marie-Sabine Roger
     
    "La démesure en mûrissant produit l'épi de l'erreur et la moisson qu'on en lève n'est faite que de larmes."
    Eschyle
     
     
    Pour finir, voici le lien du site sur lequel j'ai trouvé toutes ces citations. Je le trouve très bien car il classe les citations par auteurs, ou par mots, ou par œuvres, etc.

     


    2 commentaires
  • Bonjour tout le monde, on se retrouve pour un deuxième conseil! ^_^ (même si vous vous dites que je ferai mieux d'écrire plutôt que de vous donner des conseils! XD).

    Bref, j'espère que vous avez apprécié mon premier conseil. Il disait de suivre des significations pour choisir des prénoms. Alors, je trouve cela plutôt facile pour les "gentils". On prend "bonté", "espoir", "gentillesse", "bravoure", "courage", "beauté", etc. On trouve assez facilement sur internet.

    Mais pour les "méchants"? J'ai énormément de mal à trouver "trahison", "meurtre", "orgueilleux", etc. 

    DONC j'ai trouvé une solution miracle: Google Traduction! Quel rapport? Eh bien j'écris la signification que je veux, et je la traduis dans une langue, jusqu'à ce que j'obtiens une consonance pas trop bizarre. ^_^

    Exemples:

    Traître?

    Davachan (arménien)

    Baesinja (coréen)

    Gadara (pendjabi, en Inde et Pakistan)

     

    Orgueilleux?

    Hem'me (Kannada, en Inde)

    Ypeä (Finnois)

    Amaqi (géorgien)

     

    Tueur?

    Gyilkos (hongrois)

    Kira (japonais)

    Hatyara (hindi)

     

    Méchant?

    Nasty (anglais)

    Zloy (russe)

    Dusta (népalais)

     

    Et voilà, à vous de jouer maintenant! J'espère que ce conseil vous sera utile.


    6 commentaires
  • Bonjour tout le monde, je me suis dite que, si vous appréciez mon écriture, je pourrais peut-être vous livrer quelques secrets. Et voici le premier, le choix des prénoms. ^_^

    Avant, je ne faisais pas ce conseil, je choisissais un prénom que j'aimais. Et puis j'ai découvert que les auteurs ne faisaient pas ceci: ils choisissent le prénom en fonction du caractère. J'ai donc commencé à faire cela.

    Toutes mes histoires n'ont pas ce conseil, puisque je ne le faisais pas avant. Mais, je vous donne un rapide exemple:

    Pour L'Organisation, Erine veut dire Paix. Je ne le fais pas avec tous les personnages, seulement les principaux.

    Enfin, vu comme ça, ce conseil ne sert pas trop. Néanmoins, je vous jure que quand un lecteur découvre ce petit secret, ça a son effet. ;)

    Pour conclure, je vous envoie vers quelques liens:

    Liste des prénoms japonais

    Liste des prénoms irlandais

    Liste des prénoms anglais

    Liste des prénoms français

    Liste des prénoms arabes

    Liste des prénoms espagnols

    Liste des prénoms elfiques

    Site de signification des prénoms


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique