• Note n°3

    Si vous aviez vu la peur sur leurs visages, la tristesse de leur cœur et la colère de leur actes, vous n’auriez pas résistés aux rires qui seraient venus vous serrez la gorge. Je suis si heureux ! Le premier mort du Jeu.

    Et ce ne sera pas le dernier.

    Maintenant, ils viennent de pénétrer dans le sas. Bientôt, ils trouveront la deuxième pièce, ses leurres, ses joies et ses dangers. L’excitation me gagne mais je dois être patient : ils sauront me divertir quand le moment sera venu.

    Mais n’oubliez pas : je surveille.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :