• Salle 102

                Tu entends des pas. Des chaussures claquant le parquet. De l’autre côté de la porte. Ce bruit te semble menaçant. Sans réfléchir, tu cours vers l’armoire. Tu l’ouvres, un grincement s’en échappe. Tu te faufiles à l’intérieur, refermant derrière toi. Tu maintiens, tant bien que mal, les lourdes portes en chêne. Ta respiration se fait plus faible. Des étoiles dansent déjà devant tes yeux à cause du mince filet d’air passe dans tes poumons. On ne t’entend plus.

                Le temps s’écoule lentement. Tu attends, les muscles tendus, ce qui te paraît être des heures. Ton cœur s’emballe aux moindres craquements. Enfin, la poignée couine tendrement, et la porte s’ouvre. Une voix puissante, grave, d’homme s’élève :

    -Es-tu réveillée, ma petite souris ?

                Les lourdes chaussures parcourent la chambre. Il sait que tu es là. Il ne cherche pas à ouvrir la porte, que tu tiens fermement à travers tes doigts blanchis. Tu as maintenant très peur et tu ne contrôles plus vraiment ta respiration. Tes mains tremblent. Tes jambes fléchissent. Ton estomac se tord.

    -Apparemment oui, tu n’es plus allongée par terre, commente-t-il.

                Tout d’un coup, il pose sa paume contre le meuble qui te protège. Tu sursautes, un cri manque de t’échapper. Tu te retiens de pleurer.

    -Je t’ai amenée ici pour que nous puissions jouer à cache-cache. C’est un jeu que j’apprécie beaucoup, et que je pratique très souvent.

                Tu peux l’entendre sourire. Il continue, plus dangereux.

    -Je suis le chat, tu es la souris. Si je t’attrape, je te mangerai. Alors fuis, petite souris. Il y a une sortie pour toi. Un bout de fromage sur le piège.

                Sa démarche pesante traverse la pièce, il sort. Et referme derrière lui. Tu recommences à respirer. Tu te calmes quelques minutes puis émerges dans la chambre. Il est bel et bien parti. Tu repenses à sa menace et un frisson te parcourt. Tu es effrayée, mais il faut s’enfuir d’ici. Alors tu tournes la poignée. La porte donne sur un couloir.

                Tu peux aller à droite ou à gauche. Que choisis-tu ?

               

                Vers la droite, aller salle 104.

    Salle 101

      

       Vers la gauche, aller salle 105.

    Salle 101

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :