• Salle 145

                Les rideaux ne sont pas très loin, tu te précipites derrière. Même s’il s’approche, tu peux toujours essayer de fuir. Tu n’es pas prisonnière. Tu contrôles ta respiration et le tissu ne bouge déjà plus.

                Ses chaussures sautillent sur les dernières marches. Il sait que tu es là. Il prend son temps, parcourant délicatement la pièce. Ses pas sont lourds. Tu entends la lame entre ses doigts. Va-t-il te trouver ?

    -Je sais que tu es là, ma petite souris…

                Il s’approche du bureau, et regarde dessous. Heureusement que tu n’as pas choisi cet endroit. Tu continues à garder espoir, mais les chances sont minces. Il sait que tu es coincée avec lui, que tu n’as pas pu fuir à cause de ton bras. Tu perds beaucoup de sang et la tête commence à te tourner.

                Mais à ce moment, tu entends des pas s’approcher frénétiquement. Tu sais que ton chat se tourne vers ce bruit. Ses proies n’ont pas l’habitude de faire autant de bruits. Elle doit être devenue délirante. La peur, la fatigue et la faim sont complices de la folie. Il s’élance à sa poursuite en grognant. Te perdre n’est peut-être pas une bonne nouvelle pour lui, mais maintenant tu peux fuir. Il est parti.

                La pièce dans laquelle tu es possède une arche en bois, donnant sur un couloir d’ébène. Prends-tu à gauche ou à droite ?

     

                A gauche, aller salle 021.

    Salle 145

                A droite, aller salle 210.

    Salle 145


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :